Petite synthèse de tout ce que j’ai pu glaner ici et là sur le web et dans des bouquins pour la culture du citronnier en pot, sans se planter.

 

Rempotage du citronnierLa période est propice à l’achat d’un citronnier (ou d’un autre agrume, comme l’oranger,le mandarinier…). Les jardineries en regorgent à cette époque de l’année mais j’ai eu vent de nombreuses déceptions suite à l’achat : feuilles qui tombent brusquement, invasion de cochenilles, pourriture…
A l’achat, prenez donc garde à choisir un spécimen bien sain : feuille bien vertes et sans jaunissures, absence de fruits pourris sur le pied qui pourraient indiquer la présence de moniliose, et surtout, absence d’amas blanc au dos des feuilles trahissant la présence de cochenilles.

En premier lieu, il est important de rempoter votre citronnier sans attendre. Pour cela, se procurer un pot d’un diamètre plus grand que le contenant afin que les racines puissent bien se développer. Un autre aspect important à prendre en compte est le drainage, les agrumes ne supportant pas les excès d’humidité. Pour cela, étendez au fond de votre pot une bonne couche de billes d’argile que vous isolerez de la terre par une feuille de feutre géotextile. Procurez-vous ensuite un bon terreaux spécial agrumes.
Dépotez la motte de votre citronnier et mettez-la à tremper quelques minutes dans un seau d’eau, cela va chasser tout l’air qui serait resté prisonnier des racines.
Mettez la motte dans le pot, remplissez l’espace restant avec le terreau et arrosez pour tasser naturellement la terre. Pour finir, complétez en prenant soin de laisser deux ou trois centimètres de hauteur entre la terre et le rebord du pot, cela vous permettra d’arroser ensuite plus facilement.

Mettez ensuite votre citronnier dans un endroit où il ne risquera pas de subir des températures inférieures à moins 5°, une serre ou une pièce froide par exemple, mais surtout pas à l’intérieur où la chaleur excessive le ferait dépérir à coup sûr.
Dès que les risques de gel auront disparus, vous pourrez disposer votre pot dans un endroit ensoleillé en veillant à l’arroser régulièrement, le citronnier nécessitant beaucoup d’eau. Un apport d’engrais spécial agrumes trois fois par an, ou à la fructification, est aussi recommandé.

En prenant toutes ces précautions, la culture du citronnier en pot ne devrait pas poser de problèmes.

Citronnier