Pas grand-chose à faire en décembre au jardin si ce n’est du nettoyage. J’en ai donc profité pour reconstituer notre stock d’herbes de Provence pour la cuisine en allant tailler le coin des aromatiques : romarin, thym, sarriette, origan, sauge, laurier et serpolet…

 

La solution « longue » pour les faire sécher aurait été des les suspendre à l’envers dans un coin sombre et aéré pendant plusieurs jours. Vu l’humidité ambiante qui règne en ce moment, et par manque de temps et de place, j’ai opté pour la solution « rapide » : disposer les herbes sur la plaque du four et faire tourner celui ci à 50° porte ouverte pendant quelques heures.

Au final, en l’espace d’à peine une demi journée, vous pouvez confectionner vous même, pour toute l’année qui va suivre, votre réserve d’herbes de Provence.